Le Temple Besakih

A la découverte de la religion Hindou

Le temple de Besakih est un temple hindou situé près du mont Agung. C’est le temple le plus important, le plus grand et le plus sacré pour les hindous de Bali. Sa situation avec le Mont Agung en arrière-plan, le rend encore plus grandiose.

Le temple Besakih dispose de trois temples dédiés à la trinité hindoue : Pura Penataran Agung dans le centre avec ses bannières blanches pour Shiva, le destructeur; Pura Kiduling Kreteg sur le côté droit avec ses bannières rouges pour Brahma, le créateur et Pura Batu Madeg représente Vishnu, le préservateur, avec ses bannières noires.

Vous pouvez visiter d'autres temples dans Pura Besakih, mais beaucoup de leurs cours intérieures sont fermées au public car ils sont réservés pour les pèlerins. Pura Besakih est le seul temple ouvert à tous les groupes de castes.

Nous en avons appris un peu plus sur la religion Hindou en visitant ce temple. Ils croient en la réincarnation et donc ils savent que selon les actes qu’ils font, cela aura un impact sur leur réincarnation. S’ils commettent de bonnes actions durant leur vivant, ils se réincarneront en humain, s’ils n’ont pas été si bons que ça, ils se réincarneront en animal et s’ils ont été mauvais, ils se réincarneront en plante! Le but ultime est d’atteindre le Nirvana. Le Nirvana est cette étape où l’âme parvient à se détacher de tous les désirs du corps et où le cycle du Karma est interrompu pour faire place à l’Eveil.

C’est dans leur religion de donner des offrandes et de prier. Ils prient normalement trois fois par jour. Les donations ne sont pas uniquement pour les dieux mais également pour les démons afin de les apaiser! Notre guide nous a également expliqué ce qu’il se passait quand des gens rentraient en transe. Il y a deux types de transes, le premier est lorsque la personne est possédée par un démon, un prêtre doit alors l’aider pour l’exorciser. Le second est lorsque la personne est possédée par un dieu ou un ancêtre. Ses personnes sont alors considérées comme bénies des Dieux et peuvent devenir prêtre.

Ce temple fût construit au 8ème siècle par un moine qui avait eu comme révélation la construction des maisons. Sa première tentative a échoué car lors de sa venue avec ses disciples, beaucoup sont décédés par maladie ou accident. Il est donc retourné en méditation où il a appris qu’il devait enterrer les 5 éléments avant de pouvoir construire le temple (l’argent, le fer, le bronze, l’or et le cuivre)

Durant son achèvement, il a été appelé "Besakih", se référant à la divinité dragon "Naga Besukian", qui selon les croyances habitait sur le mont Agung. D'autres sanctuaires ont ensuite été progressivement construits.

Depuis le Pura Besakih a dû subir plusieurs restaurations à cause entre autres de tremblements de terre en 1917 et de l’éruption du Mont Agung en 1963. Donc il fût à plusieurs reprises démoli et ensuite reconstruit.

Faites attention lors de votre visite d’être accompagné d’un guide local. Nous étions un peu méfiant avant de visiter ce temple suite aux avis négatifs dû au tourisme, que beaucoup d’arnaques s'y produisent! Que ce soit le prix de la visite, le prix du sarong ou le fait d'essayer d'imposer un guide …

Ayant eu la chance d’aller avec Agus, nous n’avons pas du tout eu ce genre de problèmes. La visite du temple Besakih fait partie de nos plus belles visites!

Evidemment beaucoup de gens essaient de vendre tout un tas d’histoires à l’entrée du temple, mais c’est le cas dans la majeure partie des autres lieux touristiques et c’est un peu normal car chacun doit gagner sa vie. Nous avons même eu la chance de rentrer dans l’intérieur de la cour d’un des temples alors que des disciples étaient en pleines prière.

L’entrée pour le Temple Pura Agung Besakih est de 15000 IDR/pers. Ce qui vaut plus ou moins 1€.

2 Responses

  • je ne savais pas qu’il y avait de telles merveilles d’un point de vue culturel à Bali, dans ma tête c’était plutot plage et cocotiers! Ca donne envie d’aller y faire un tour du coup!

    • Et oui il y a 2 sortes de Bali, le Bali très touristique, mais aussi ce que l’on aime répète souvent dans nos textes, le Bali authentique qui est d’une incroyable beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *